samedi 9 novembre 2013

"Corée du Nord: La liberté ou la mort"



Les tentatives de fuite de la Corée du Nord via la Chine puis le Laos jusqu'en Thaïlande, pays le plus "proche" qui permette d'être extradé en Corée du Sud. Un périple de 5000km en train, en voiture, à pied, à travers la jungle. Autant de chances de se faire arrêter, dénoncer, reconduire en Corée du Nord pour y être exécuté. Le documentaire oublie de mentionner les répercussions que peut avoir la fuite sur les familles restées en Corée du Nord. Pour ceux qui ont la chance d'arriver sains et saufs à Séoul, s'ensuit une période d'adaptation souvent très difficile aux standards de vie d'une ville capitaliste.

jeudi 7 novembre 2013

Reportage en Corée du nord




Infiltration au pays le plus fermé du monde avec l'aide d'un chirurgien Népalais.

A lire !! : Pyongyang de Guy Delisle (ed.l'Association) (wiki) .
Je l'ai lu à l'hosto et ça m'a permis d'oublier, aidé par un ou deux Xanax, que j'avais un tube dans le poumon... Excellent ouvrage !

Coree Du Nord, la Frontiere et la Guerre




Documentaire sur la Corée du Nord, les relations entre les Corée, séparées depuis 1945.


Nouveau Lien // Debrideur

vendredi 30 août 2013

Le jeu de la mort





L’expérience de Milgram reproduite dans le cadre d'un ("faux") jeu télévisé. Un cadre expérimental qui questionne et analyse notre rapport au pouvoir télévisuel, à ses valeurs et à ses injonctions. Sachant qu'en France "regarder la télé" serait en moyenne la seconde activité à laquelle on consacre le plus de temps de sa vie (après le sommeil et largement devant le travail ).

vendredi 4 janvier 2013

Goldman Sachs - La banque qui dirige le monde









"Plus qu'une banque, Goldman Sachs est un empire de 700 milliards d'euros d'actifs, soit deux fois le budget de la France. Après s'être enrichie pendant la crise des subprimes en pariant sur la faillite des ménages américains, elle a été l'un des instigateurs de la crise de l'euro en maquillant les comptes de la Grèce puis en misant contre la monnaie unique. Grâce à son réseau d'influence, Goldman Sachs a su profiter de la crise pour accroître sa puissance financière, augmenter son emprise sur les gouvernements et bénéficier de l'impunité des justices américaine et européennes."